10 mars 2021 Par Montre Skull 0

Montres Dietrich

Curiosité naturelle et le savoir-faire exceptionnel de fabriquer des accessoires de ses propres mains, sont devenus les qualités les plus importantes qui ont permis au jeune créateur de prendre sa place dans divers domaines du design, puis dans le monde de l’horlogerie. Dès son plus jeune âge, le créateur Emmanuel Dietrich ne s’intéresse pas aux jeux, comme beaucoup de ses pairs, mais aux ateliers de ses voisins. Ainsi, il passait la plupart de son temps dans l’atelier de menuiserie d’un voisin et dans l’atelier de maroquinerie chez un autre. Le futur créateur était un amoureux des jouets en bois, il les fabriquait lui-même et pensait qu’un jour il deviendrait lui-même menuisier.
L’établissement d’enseignement Ecole Boulle, où Emmanuel a reçu sa formation d’architecte d’intérieur, est devenu le premier point de départ du monde horloger. Après cela, le jeune créateur s’est rendu compte que la conception et la création de beaux produits est bien sûr une bonne chose, mais cela ne lui permet pas de tirer pleinement satisfaction de son travail.
En 1990, il commence à fonder sa propre entreprise, qui, selon Emmanuel lui-même, a été dictée par le nouveau monde industriel. Souvent, le jeune créateur était attiré par l’industrie de la mode, qui, avec ses connaissances techniques, a progressivement commencé à prendre forme dans l’entreprise Dietrich, qui était destinée à devenir l’œuvre de sa vie.
La petite entreprise qu’Emmanuel a fondée s’est d’abord engagée dans la production de meubles. Ainsi, l’histoire des montres Dietrich est une médaille à deux faces. D’une part, le designer est un brillant fabricant de meubles et d’autre part, un maître horloger talentueux.
L’une des réalisations les plus significatives de sa carrière, le designer considère la collaboration avec Ligne Rosert, pour laquelle le designer a réalisé des meubles, une bouteille Dinh Van incrustée de pierres précieuses pour Dom Ruinart, et une collection de fourchettes pour Haagen Daz.
Après cela, une montre est déjà apparue dans la vie du créateur. Il a réalisé les premières montres pour la société Hermès, ce qui peut sans aucun doute être considéré comme une réalisation significative du créateur. Le premier était le modèle emblématique Harnais, conçu dans un design original et utilisant une technologie sans précédent. Après cela, selon l’aveu d’Emmanuel, d’autres montres fabriquées pour d’autres entreprises auraient pu suivre, mais le créateur a eu l’idée de créer ses propres collections de montres. C’est ainsi qu’est née la montre-bracelet Dietrich. Une montre inspirée du temps lui-même.
Aujourd’hui, la société est engagée dans la production de montres-bracelets, le style que Emmanuel lui-même définit comme « une montre-bracelet pour chaque instant de la vie », et sur l’avenir de l’entreprise et du marché mondial de l’horlogerie dans son ensemble, il dit que « je Je ne suis pas intéressé par ce qui va se passer, disons, dans cent ans, je suis plus intéressé par ce qui va se passer dans deux ans.  » Avec cette attitude, il crée une montre qui, selon lui, vous conviendra à tout moment de votre vie …